Techniques de lutte pour se débarrasser des cafards et des blattes


Il existe plusieurs moyens pour se debarrasser des blattes et des cafards. Dans le cas ou feriez appel à un professionnel, ce qui est fortement recommandé pour venir à bout d'une infestation importante, celui-ci peut vous proposer plusieurs techniques.

La technique utilisée  a un impact tant sur le prix ou le tarif de désinsectisation et traitement  que sur le résultat et la rapidité d'éradication.

 

Gel anti cafards

L'application de gel anti-cafard est très utilisé par les professionnels.  D'utilisation très simple, il suffit d'appliquer de petites gouttes (1mm)  aux endroits chauds et humides (cuisine, salle de bain..). Pour l'extermination des blattes et des cafards le traitement  par un gel anticafard  est efficace contre de nombreuses espèces de cafards, blattes et cancrelats.
 

Pulvérisation d'insecticides contre les cafards 

La pulvérisation consiste à projeter localement de fine goutelette à l'aide d'un pulvérisateur, c'est la technique de base de l'applicateur hygièniste. Cette technique permet l'application d'insecticide liquide à l'endroit ou il aura été constaté des traces ou des nids de cafards et tout autres endroits ou cet insecte à l'habitude de se cacher.

techniques de lutte contre les cafards et les blattes 7

Tous les professionnels de votre région spécialistes de la désinsectisation désinfection des cafards  et du traitement anti-blatte et de la lutte anti-cafard "ICI"

 Fumigène  pour une fumigation insecticide cafards

La fumigation est l'opération consistant à introduire un gaz insecticide anti cafard, anti blatte (fumigène cafards) ou une substance donnant naissance à un gaz dans l'atmosphère . La fumigation est généralement obtenue à l'aide d'un fumigène hydrosoluble. techniques de lutte contre les cafards et les blattes 7

Ce type de technique permet un traitement général du volume. Ce traitement anti cafard utilisé aussi pour éradiquer les punaises de lit, il est  d'une éfficacité moyenne puisqu'il ne permet pas de diriger le gaz dans les endroits ou se cache les blattes et les cafards. C'est une désinsectisation pas chère qui peut être fait soi-même.

 

Nébulisation insecticides cafards

Réalisée avec un appareil appelé  nébuliseur ou brumisateur, la nébulisation est une technique pour transformer l'insecticide utilisé en un nuage de particules extrêmement fines - environ 10 microns.

Contrairement à la fumigation qui est un traitement passif, la nébulisation permet de diriger le flux et de le diriger dans les recoins. C'est une méthode de traitement très efficace qui permet l'extermination des cafards, des blattes, des punaises de lit et des puces.

 

 

Cafard >>

 

 

 

Trouver une société près de chez vous

Cafards : tout savoir sur ces drôles de bêtes

Dans le règne animal, il y a parfois des espèces qui répugnent les êtres humains. C'est le cas des blattes ou cafards qui font l'unanimité contre eux. Et par ces fortes chaleurs, ils prolifèrent. Le cafard, qui est-il, d'où vient il ?

Cafards ou blattes américaines, ces insectes provoquent généralement la panique ou le dégoût. D'une taille entre 4 à 5 cm, trois paires de pattes épineuses, un corps gras et des antennes disproportionnées, les blattes américaines n'ont pas toujours hanté les maisons calédoniennes.

Selon Hervé Jourdan, entomologiste à l'IRD (Institut de Recherche pour le Développement), leur arrivée date entre 1911 et 1940, soit avant l'arrivée des Américains en Nouvelle-Calédonie. "Il y a eu des expéditions entomologistes qui ont ramené des blattes".

Elles seraient originaires d'Afrique avant d'avoir été disséminées partout dans le monde. Ce sont dans les foyers que ces cafards se reproduisent. "Les oeufs sont pondus dans un petit réceptacle dans lequel il y a plusieurs compartiments dont chacun contient un oeuf". Au bout de neuf mois, ces larves deviennent des adultes.

Si l'homme les poursuit avec une savate, un balai ou les empoisonne, les blattes ont aussi deux ennemis naturels : les milles pattes et une petite guêpe introduite par les Américains lors de la seconde guerre mondiale. "Elles vont déposer leurs oeufs dans les oeufs de cafards. La petite larve va se développer au dépend de la larve des cafards", explique Christian Mille, entomologiste à l'IAC (Institut agronomique néo-calédonien).

Source : la1ere.francetvinfo.fr