Les blattes et cafards génèrent de nombreuses nuisances pour l'homme.


Les blattes ou cafards prolifèrent avec une extrême rapidité en milieu humide et chaud (cuisines, chaufferies, lingeries, bureaux, pièces d'eau, vestiaires, etc...).Elles souillent les stocks de denrées alimentaires par leurs déjections, leurs sécrétions, salivaires ou abdominales et représente un risque important de transmission de maladies.

Selon qu’il s’agisse d’un appartement,  d’un hôtel, de l’industrie agro-alimentaire ou encore d’une boucherie, d’un restaurant, d’une boulangerie les nuisances occasionnées par les blattes seront les mêmes.

Toutefois les répercutions pourront être parfois tolérables pour un particulier et dramatiques (pouvant entrainer une fermeture temporaire) pour un professionnel.    

Cafards et blattes peuvent transmettre des maladies comme les salmonelles, la tuberculose, typhoïde, poliomyélite... Les recherches médicales prouvent le lien entre les blattes et l'asthme.

Les blattes sont la cause de gastro-entérite et de salmonellose. Elles véhiculent de nombreux agents pathogènes (bactéries, micro-organismes, virus, etc.).


Si elles se trouvent à proximité de sources d'eau et de nourriture, elles peuvent survivre pendant de longues périodes sans quitter leurs quartiers. Un couple de blattes peut produire 1000 000 de descendants en une année.

Les blattes et cafards  sont des vecteurs de nombreuses maladies graves. Ils sont connus pour être impliqués dans la transmission d'intoxication alimentaire, la salmonelle, la dysenterie et la typhoïde. Ils sont également connus pour provoquer des réactions asthmatiques.

Certaines personnes sont très allergiques à leurs sécrétions.

Il est souvent difficile d'arriver à les exterminer seul et nous vous conseillons de faire appel à un professionnel de la désinsectisation

Trouver une société près de chez vous

Cafards : tout savoir sur ces drôles de bêtes

Dans le règne animal, il y a parfois des espèces qui répugnent les êtres humains. C'est le cas des blattes ou cafards qui font l'unanimité contre eux. Et par ces fortes chaleurs, ils prolifèrent. Le cafard, qui est-il, d'où vient il ?

Cafards ou blattes américaines, ces insectes provoquent généralement la panique ou le dégoût. D'une taille entre 4 à 5 cm, trois paires de pattes épineuses, un corps gras et des antennes disproportionnées, les blattes américaines n'ont pas toujours hanté les maisons calédoniennes.

Selon Hervé Jourdan, entomologiste à l'IRD (Institut de Recherche pour le Développement), leur arrivée date entre 1911 et 1940, soit avant l'arrivée des Américains en Nouvelle-Calédonie. "Il y a eu des expéditions entomologistes qui ont ramené des blattes".

Elles seraient originaires d'Afrique avant d'avoir été disséminées partout dans le monde. Ce sont dans les foyers que ces cafards se reproduisent. "Les oeufs sont pondus dans un petit réceptacle dans lequel il y a plusieurs compartiments dont chacun contient un oeuf". Au bout de neuf mois, ces larves deviennent des adultes.

Si l'homme les poursuit avec une savate, un balai ou les empoisonne, les blattes ont aussi deux ennemis naturels : les milles pattes et une petite guêpe introduite par les Américains lors de la seconde guerre mondiale. "Elles vont déposer leurs oeufs dans les oeufs de cafards. La petite larve va se développer au dépend de la larve des cafards", explique Christian Mille, entomologiste à l'IAC (Institut agronomique néo-calédonien).

Source : la1ere.francetvinfo.fr