Les cafards véhiculent de nombreux germes et bactéries


 

Le danger de la blatte ou du cafard pour la santé vient de leur potentiel de reproduction très important et de leur capacité pour devenir résistant à chaque nouvelle génération d'insecticides mis au point pour les contrôler. De ce  fait, l'extermination des cafards est une spécialité qui doit être réalisée par un professionnel.

 

Vous trouverez sur ce site toutes les informations sur le mode de vie, la reproduction et l'habitat de la blatte. Vous trouverez également les meilleurs moyens pour lutter et vous débarrasser de ces insectes indésirables.  

 Ci-dessous une liste de des germes pathogènes que peuvent véhiculer les blattes et cafards

 

 

GERMES

 

 

MALADIES

 

 

BACTERIES

Salmonella

Fièvre thyphoïde, gastro-entérite

Staphyllococcus

Infection des plaies, abcès

Escherichia Coli

Infections intestinales et. urogénitales

Pseudomonas

Infection des plaies et des organes urogénitaux

Paracolobactrum

Gastro-entérites

Shigella

Diarrhée, dysenrerie

Mycobacterium Tuberculosis

Tuberculose

Pasteurella Pestis

Peste bubonique

 

 

VIRUS

 

Plusieurs types de polyvirus

 

Poliomyélites

 

PROTOZOAIRE

 

 

Entamoebia Histolytica

 

Dysenterie amibienne

 

OEUFS DES VERS
PARASITES

Ascaris

Ascaris

Oxyspirura

Oxyures

Taenia

Ténias

Ancylostoma

Ankylostomes

Extrait du Guide pratique de l'applicateur - Gilles Prisse - Editions PC Media

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trouver une société près de chez vous

Cafards : tout savoir sur ces drôles de bêtes

Dans le règne animal, il y a parfois des espèces qui répugnent les êtres humains. C'est le cas des blattes ou cafards qui font l'unanimité contre eux. Et par ces fortes chaleurs, ils prolifèrent. Le cafard, qui est-il, d'où vient il ?

Cafards ou blattes américaines, ces insectes provoquent généralement la panique ou le dégoût. D'une taille entre 4 à 5 cm, trois paires de pattes épineuses, un corps gras et des antennes disproportionnées, les blattes américaines n'ont pas toujours hanté les maisons calédoniennes.

Selon Hervé Jourdan, entomologiste à l'IRD (Institut de Recherche pour le Développement), leur arrivée date entre 1911 et 1940, soit avant l'arrivée des Américains en Nouvelle-Calédonie. "Il y a eu des expéditions entomologistes qui ont ramené des blattes".

Elles seraient originaires d'Afrique avant d'avoir été disséminées partout dans le monde. Ce sont dans les foyers que ces cafards se reproduisent. "Les oeufs sont pondus dans un petit réceptacle dans lequel il y a plusieurs compartiments dont chacun contient un oeuf". Au bout de neuf mois, ces larves deviennent des adultes.

Si l'homme les poursuit avec une savate, un balai ou les empoisonne, les blattes ont aussi deux ennemis naturels : les milles pattes et une petite guêpe introduite par les Américains lors de la seconde guerre mondiale. "Elles vont déposer leurs oeufs dans les oeufs de cafards. La petite larve va se développer au dépend de la larve des cafards", explique Christian Mille, entomologiste à l'IAC (Institut agronomique néo-calédonien).

Source : la1ere.francetvinfo.fr