Reconnaitre un cafard pour ne pas le condre avec une punaise de lit ou un cloporte


Les blattes appellées également cafard constituent le sous-ordre des blattoptères (Blattaria) qui constituent avec les mantes l'ordre des Dictyoptères. Le cafard est aussi appelée blatte ou cancrelat en Europe, coquerelle au Québec est une espèce très prolifique. Quelques espèces sont commensales (se dit d'espèces vivant en association de telle sorte que l'une profite des débris alimentaires de l'autre) de l'humain, partout où il subsiste des restes de nourriture, déchets ou stock de provisions en véhiculant parfois des maladies.

A quoi ressemble un cafard

Il est important de noter que dans leur environnement naturel, les blattes, cafards ou coquerelles sont indispensables à l'équilibre du biotope. Les blattes ou cafards compte environ 4000 espèces (et on découvre régulièrement de nouvelles espèces) réparties en 6 familles répartis sur notre planète. Leur forme, couleur et taille varient suivant les espèces. La majorité des blattes sont tropicales. Moins d'un pour cent des blattes infestent les habitations humaines. En France, les quelques espèces qui nous harcèlent sont des adversaires redoutables, elles sont au nombre de quatre. Ces espèces de cafards ont été introduites en Europe au cours des derniers siècles.

 

Le cafard et l'homme

La première rencontre de l'homme et du cafard remonte à deux millions d'années. Les appartements, les cuisines, les entreprises de l'agro-alimentaire, les boulangeries, les boucheries, les restaurants, piscine, centre aquatique ou élevages industriels, tous ces endroits leur offre de nombreuses villégiatures. Des endroits ou pour des raisons d'hygiène ou d'esthétique l'homme ne tolère pas les cafards, les blattes et pour les éradiquer il faut mettre en place un traitement annuel de désinfection, désinsectisation anti cafard.

Trouver une société près de chez vous

Cafards : tout savoir sur ces drôles de bêtes

Dans le règne animal, il y a parfois des espèces qui répugnent les êtres humains. C'est le cas des blattes ou cafards qui font l'unanimité contre eux. Et par ces fortes chaleurs, ils prolifèrent. Le cafard, qui est-il, d'où vient il ?

Cafards ou blattes américaines, ces insectes provoquent généralement la panique ou le dégoût. D'une taille entre 4 à 5 cm, trois paires de pattes épineuses, un corps gras et des antennes disproportionnées, les blattes américaines n'ont pas toujours hanté les maisons calédoniennes.

Selon Hervé Jourdan, entomologiste à l'IRD (Institut de Recherche pour le Développement), leur arrivée date entre 1911 et 1940, soit avant l'arrivée des Américains en Nouvelle-Calédonie. "Il y a eu des expéditions entomologistes qui ont ramené des blattes".

Elles seraient originaires d'Afrique avant d'avoir été disséminées partout dans le monde. Ce sont dans les foyers que ces cafards se reproduisent. "Les oeufs sont pondus dans un petit réceptacle dans lequel il y a plusieurs compartiments dont chacun contient un oeuf". Au bout de neuf mois, ces larves deviennent des adultes.

Si l'homme les poursuit avec une savate, un balai ou les empoisonne, les blattes ont aussi deux ennemis naturels : les milles pattes et une petite guêpe introduite par les Américains lors de la seconde guerre mondiale. "Elles vont déposer leurs oeufs dans les oeufs de cafards. La petite larve va se développer au dépend de la larve des cafards", explique Christian Mille, entomologiste à l'IAC (Institut agronomique néo-calédonien).

Source : la1ere.francetvinfo.fr